La liberté de penser, et de mal penser et de penser peu, la liberté de choisir moi-même ma vie, de me choisir moi même. Je ne peux dire »d’être moi-même » puisque je n’étais rien qu’une pâte modelable, mais celle qui refuse les moules. Colette (Bonjour tristesse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *