La liberté de penser, et de mal penser et de penser peu, la liberté de choisir moi-même ma vie, de me choisir moi même. Je ne peux dire »d’être moi-même » puisque je n’étais rien qu’une pâte modelable, mais celle qui refuse les moules. Colette (Bonjour tristesse)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.